10 choses à faire après avoir publié votre article de blog

Puis-je vous poser une question ?

Que faites-vous après avoir appuyé sur le bouton « Publier » ?

Si vous avez lancé un blog et qu’il ne fonctionne pas, vous ne faites probablement pas les bonnes choses.

Soyons réalistes. Vous ne pouvez pas vous contenter de publier quelques fois sur les médias sociaux et passer au post suivant. Cela ne suffira pas.

Vous ne pouvez pas passer tout votre temps à écrire de nouveaux messages et ensuite négliger ces messages une fois qu’ils sont publiés.

En fait, vous ne devriez passer que 20 % de votre temps à écrire, et 80 % à faire lire ce que vous avez écrit.

Mais comment, vous demandez-vous ?

Ce billet vous dira 10 choses à faire après la publication de votre billet.

Il contient une liste de tâches à effectuer après la publication, que vous pouvez utiliser pour faire passer votre blog d’une terre désolée à une attraction touristique populaire. Suivez ces recommandations, et vous obtiendrez 10 fois plus de résultats pour chaque article de blog que vous publierez !

Vous êtes prêt ?

Super, alors commençons.

1) Démarrer le trafic avec un courriel d’accroche

Votre premier objectif est d’obtenir un trafic immédiat vers l’article de blog. Le moyen le plus évident d’y parvenir est de promouvoir le billet sur votre propre liste de diffusion.

De nombreuses personnes aiment inclure l’intégralité du billet dans leurs courriels, mais vous ne devriez pas le faire.

Pourquoi ?

Parce que cela ne vous apporte aucun trafic ! Lorsque vos abonnés reçoivent l’intégralité de votre article dans leur boîte de réception, ils n’ont pas besoin de visiter votre blog pour en obtenir le contenu. De plus, ils sont moins enclins à partager, commenter ou lire d’autres articles sur votre blog.

Utilisez plutôt un bref « e-mail d’accroche » qui incite vos abonnés à cliquer sur votre blog et à partager l’article avec leurs amis. Cela permet de faire en sorte que même les personnes qui ne figurent pas sur votre liste de diffusion puissent trouver votre article.

2) Déployer une campagne de médias sociaux sans fin

En moyenne, les blogueurs ne partagent leurs messages sur Twitter, Facebook, Growth Hackers, etc. qu’une seule fois. Les blogueurs intelligents créent des campagnes de médias sociaux « evergreen ».

Une campagne « evergreen » est une série de mises à jour sur les médias sociaux qui se recyclent constamment. Ainsi, au lieu de partager votre post plusieurs fois et de l’appeler un jour, votre post est promu encore et encore, en pilote automatique.

Vous pouvez mettre cela en place à l’aide d’un outil appelé MeetEdgar. Cet outil vous permet de créer une bibliothèque de mises à jour de médias sociaux et une file d’attente qui se remplit automatiquement en utilisant les mises à jour de votre bibliothèque.

Voici quelques idées de mises à jour de médias sociaux à ajouter à votre campagne evergreen :

Partagez le titre, ou une variante du titre de votre message, une citation ou un extrait de votre article, une infographie ou une image de votre poste…

Si vous n’avez pas les moyens de payer les 49 dollars par mois pour MeetEdgar, alors MissingLettr est un produit similaire (bien qu’avec des fonctionnalités plus limitées) pour 27 dollars par mois.

3) Persuader les influenceurs de faire passer le message

Il est très important de se concentrer sur la recherche d’influenceurs après la publication. Un influenceur qui partage votre message sur les médias sociaux peut faire la différence entre quelques points de vue et plusieurs centaines, voire milliers !

Alors comment trouver ces influenceurs ?

Une façon de les trouver est d’utiliser BuzzSumo. Il vous suffit d’aller dans l’onglet Influenceurs et de rechercher le sujet de votre billet. Vous obtiendrez une liste des principaux influenceurs qui partagent du contenu lié à ce sujet.

Pour voir s’ils sont de bons influenceurs à approcher, cliquez sur le bouton « Voir les liens partagés » à droite de leur nom et de leur description. Vous obtiendrez ainsi une liste des liens récents qu’ils ont partagés. Regardez les URL des liens pour voir s’ils partagent couramment le contenu d’autres personnes.

Je dois noter que Buzzsumo coûte 99 $/mois. Si vous ne l’utilisez pas déjà et que vous ne pouvez pas vous le permettre, utilisez leur essai gratuit de 14 jours pour rechercher plusieurs mots-clés liés à une niche et trouver autant d’influenceurs que possible. (Catégorisez-les par sujet pour savoir quels messages vous devez leur adresser).

Lorsque votre période d’essai sera terminée, vous pourrez rechercher votre sujet sur Google et trouver des blogs de haut niveau. Ensuite, trouvez les personnes qui les soutiennent sur les médias sociaux et vérifiez si ce sont de bons influenceurs à approcher. Cela peut prendre plus de temps pour trouver de bonnes personnes d’influence, mais cela permet de faire le travail.

Une fois que vous avez rassemblé une liste solide d’influenceurs, faites-leur savoir que vous avez un billet de blog qu’ils pourraient être intéressés à partager avec leur public sur leurs plateformes de blogs. (Vous pouvez soit les contacter via les médias sociaux, soit leur envoyer un courriel froid).

4) Partez à la chasse aux backlinks juteux

Si vous voulez attirer l’attention du plus grand nombre possible de personnes sur votre contenu, vous devez l’aider à gravir les échelons de Google.

Mais vous devez fournir des preuves tangibles pour montrer à Google que votre article est digne de leur insaisissable première page – plus précisément, vous devez obtenir des liens de retour de sources de haute qualité dans votre créneau. Cela montre aux moteurs de recherche que votre article est également de haute qualité par association.

Pour trouver d’autres propriétaires de blogs qui pourraient vouloir établir un lien avec vous, effectuez une série de recherches sur Google sur votre sujet. Vous recherchez en particulier les articles de liste et les articles de ressources qui comportent de nombreux liens vers d’autres articles de blog comme le vôtre.

Par exemple, des articles comme 21 conseils pour les débutants pour trouver un emploi de rédacteur indépendant ou du marketing d’affiliation en 2020 : Guide GRATUIT pour les débutants.

Pour trouver des exemples sur votre sujet, utilisez des phrases Google comme :

  • « [votre sujet] conseils ».
  • « [votre sujet] les moyens »
  • « [votre sujet] ressources »
  • « [votre sujet] liens »

Faites une liste des blogs que vous souhaitez atteindre et trouvez ensuite les coordonnées des personnes responsables. Envoyez-leur un courriel expliquant que vous avez aimé lire leur billet et que vous en avez écrit un sur un sujet connexe. Dites-leur que vous aimeriez savoir ce qu’ils en pensent. Ensuite, si vous obtenez une réponse positive, demandez-leur s’ils envisageraient d’ajouter cette ligne à leur message, s’ils pensent que leur public serait intéressé.

Tout le monde ne dira pas oui, mais vous devriez viser un taux de réussite de 10 % ou plus (c’est-à-dire que vous devriez obtenir un lien retour pour chaque tranche de dix blogueurs interrogés).

5) Effectuer un audit de liaison interne de 10 minutes

En parlant de liens, c’est quelque chose dont vous devriez également vous occuper sur votre propre blog.

L’interconnexion de vos articles de blog les rend plus faciles à indexer pour Google, vous aide à vous positionner dans les moteurs de recherche et permet aux lecteurs de continuer à parcourir votre blog !

Réservez donc 10 minutes pour effectuer un audit interne des liens. Examinez les autres articles que vous avez rédigés et voyez si vous pouvez y ajouter des liens qui pointent vers votre nouvel article.

Faites-en un jeu, et voyez combien de liens internes vous pouvez ajouter en 10 minutes seulement !

6) Répondre aux questions brûlantes sur Quora

Une autre façon de promouvoir votre article de blog est de répondre aux questions sur Quora.

Il vous suffit de rechercher votre sujet et de voir les questions qui s’y rapportent.

Ensuite, composez une réponse réfléchie et créez un lien vers votre billet de blog correspondant.

L’essentiel avec Quora est de rendre vos réponses aussi utiles et informatives que possible. Ne vous contentez pas de supprimer votre lien et de vous lancer … cela ne fonctionnera pas.

Quora utilise un processus de vote pour afficher les meilleures réponses en haut. Assurez-vous d’abord que vous apportez de la valeur et que votre réponse mérite de figurer en tête de liste !

7) Réutiliser votre poste

N’oubliez pas que le contenu peut prendre de nombreuses formes différentes autres que les billets de blog écrits. La réutilisation de vos articles en exploitant différents types de contenu est un moyen très intelligent (et efficace) d’attirer de nouveaux publics !

Par exemple, vous pouvez vous enregistrer en train de lire votre billet et transformer l’enregistrement en un épisode de podcast. C’est ce que fait Paul Boag, concepteur de l’expérience utilisateur, pour chacun de ses articles (et il intègre également l’enregistrement en haut de l’article lui-même, pour les visiteurs qui préfèrent écouter plutôt que lire).

Mais ce n’est qu’une idée. Vous pourriez aussi …

  • Transformez votre message en diaporama et proposez-le sous forme de webinaire.
  • Transformez-le en vidéo.
  • Créez une version PDF téléchargeable.
  • Transformez plusieurs messages liés entre eux en un livre électronique.

Vous avez de nombreuses options, alors utilisez-les.

8) Transformez votre article en publicité sur Facebook

Saviez-vous que les principaux blogs transforment leurs messages en publicités Facebook pour augmenter le trafic vers eux ?

Les publicités Facebook ne sont pas réservées aux grands blogs disposant d’un budget publicitaire important… vous n’avez pas besoin de dépenser plus de quelques dollars par jour.

En fait, j’ai utilisé les publicités Facebook pour augmenter ma liste d’adresses électroniques de 532 abonnés en seulement 43 jours, et pour le prix d’une tasse de café !

La beauté des publicités Facebook est que vous pouvez cibler des groupes spécifiques de personnes avec elles. Par exemple, vous pouvez montrer votre publicité à des personnes qui aiment d’autres pages Facebook dans votre niche. Ou vous pouvez cibler des personnes qui s’intéressent à des sujets spécifiques.

Il serait insensé d’ignorer l’opportunité que Facebook vous offre de faire de la publicité pour votre blog. Le fait est qu’il y a plus de 1,9 milliard d’utilisateurs mensuels sur Facebook. Il y a donc de fortes chances que votre public cible soit là ! Pourquoi ne pas les envoyer vers votre meilleur contenu ?

9) Approfondir les données

Cette activité est l’une des plus négligées, mais aussi l’une des plus importantes. Si vous n’analysez pas les performances de votre poste, comment saurez-vous un jour ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas ?

Créez un compte Google Analytics pour voir si vos stratégies de promotion fonctionnent.

Examinez les données une semaine après la publication de votre message pour voir comment il a fonctionné immédiatement après sa publication.

Votre message a-t-il reçu autant de trafic que vous l’espériez ?

Combien de temps les visiteurs sont-ils restés pour lire votre message, et se sont-ils convertis en abonnés ?

Quelle est la part de votre trafic actuel provenant des réseaux sociaux, des références (personnes qui se connectent à votre message) et des canaux directs (votre e-mail d’introduction) ?

Par exemple, si vous avez beaucoup de trafic direct mais pas de trafic social, cela pourrait signifier que vous faites un excellent travail avec votre e-mail d’accroche, mais qu’il est moins performant dans le domaine social.

Alors, assurez-vous de vérifier régulièrement les données du message pour voir comment il se comporte en termes de trafic. (Plus d’informations à ce sujet dans une seconde).

10) Rappelez-vous de vous rafraîchir régulièrement

Saviez-vous que la « fraîcheur » est un facteur important dont Google tient compte lorsqu’il décide d’afficher ou non votre message dans les résultats de recherche ?

Vous devez régulièrement mettre à jour vos articles de blog les plus performants en y ajoutant de nouvelles informations. Vos articles continueront à fournir le meilleur contenu à vos lecteurs et vous augmenterez vos chances de conserver votre rang dans les moteurs de recherche.

Le problème, c’est que cette tâche est facilement négligée.

Donc, après avoir cliqué sur « Publier », fixez-vous un rappel pour aller vérifier votre message dans un an et voir s’il mérite d’être rafraîchi. (Je vous recommande de créer un événement unique pour un certain nombre de postes, afin de ne pas vous rendre fou à l’avenir avec des rappels hebdomadaires).

Veillez à ce que l’événement se répète chaque année et réglez la notification sur « email ».

Ensuite, lorsque vous recevez un rappel, vérifiez d’abord comment votre message se comporte. S’il est à peine fréquenté, cela ne vaut pas la peine de vous rafraîchir. (Cependant, si vous pensez que le message mérite une seconde chance, vous pouvez essayer de cibler un nouveau mot-clé et/ou de le republier sous un nouveau titre).

Si les résultats sont bons, voyez si vous pouvez rafraîchir votre message en

  • en ajoutant de nouveaux conseils, exemples ou idées que vous avez acquis depuis la publication
  • Vérifier les commentaires pour les questions que vous pourriez aborder dans le courrier
  • Révision des informations obsolètes
  • Vérifier si tous les liens fonctionnent encore
  • Vérifier si les ressources ou les outils que vous recommandez sont toujours les meilleurs
  • Supprimer ou remplacer les méthodes que vous ne soutenez plus
  • Ajout ou mise à jour d’images, de captures d’écran, de graphiques, etc.

Une fois que vous avez apporté les améliorations à votre message, marquez-le comme mis à jour. Vous pouvez soit ajouter (Mis à jour) à la fin de votre titre, soit ajouter un message en haut de votre message.

News
Business
Money
Coaching